lundi

Le Lilienthal (dans le Kaiserstuhl)


La ruche destinée aux abeilles "sauvages"
Les séquoias
Restaurant "Le Lilienhof" (coeur de l'ancien manoir Lilienthal)
Mes balades-randos ne m'éloignent que très rarement des sentiers Vosgiens !
Pourtant, une destination incontournable, balade annuelle et dominicale, m'amène, occasionnellement, à randonner dans le Kaiserstuhl, plus précisément dans le Lilienthal. A Breisach (en Brisgau) (après la frontière franco-allemande) on prend la direction Ihringen, puis le Kaiserstuhl. Après une dizaine de kilomètres on atteint le carrefour où un panneau indique le "Lilienhof". Sur 3 km environ, la route, en montée constante atteint le restaurant "Le Lilienhof" (parking randonneurs). Une jolie fontaine en décore la vieille cour. Les anciens bâtiments ont été rénovés dans les années 80. Dans le bâtiment principal se trouvent une salle de conférences, ainsi qu'un restaurant pouvant accueillir les groupes de voyageurs et randonneurs. Une grande aire de jeux permet aux enfants de s'ébattre pendant que les parents se rafraîchissent sur une accueillante terrasse ombragée.
Le Lilienthal a été acheté en 1957 par l'Administration forestière d'Etat au fin d'essais pour la culture des plantes et de l'arboretum (collection d'arbres rares). 225 ha de vergers à graines, arboretum, arbres clonés, essais d'arbustes, champs, huttes, des étangs de pêche et aires de jeux sont mis à la disposition des randonneurs.
L'un des principaux attraits du Lilienthal est la forêt de Séquoias géants dont les graines viennent directement de Californie. En 1956 ils ont été semés au "Fasanengarten" à Stuttgart puis plantés au Lilienthal sur une superficie de 1,2 ha. En 1992 les arbres ont atteint une moyenne de 22 mètres de haut. Certains spécimens ont dû être enlevés pour faire place à d'autres spécimens. Le sentier entre les arbres "Reedwood" amène le promeneur dans un univers unique plein de "tiges rouge-brun".
Au Lilienthal croissent également vingt différents types d'orchidées. Ils se développent principalement dans les prairies sèches, richement éclairées par le soleil. Leurs périodes de floraisons s'étalent de Mai à Août. Hélas,nous n'avons pas pu les admirer : après leur heure de gloire, le terrain est fauché et paillé afin que les orchidées puissent se développer librement. Un panneau explicatif demande au promeneur le respect de l'endroit.

Trois itinéraires sont proposés aux randonneurs. Le deuxième parcours nous a amenés sur des sentiers ombragés durant environ deux heures. Nous nous sommes bien sûr arrêtés devant les nombreux petits panneaux explicatifs des essences rares et avons pris quelques photos ☚ clic. Le soleil était de la partie.
Belle balade-rando en ce dimanche du mois de septembre.
Le Lilienthal est également magnifique en automne ainsi qu'en hiver sous la neige.

1 commentaire:

  1. J'adore randonner dans le Kaiserstuhl, et entre autres le Lilienthal et son arboretum, la montée vers le Totenkopf, etc,...cela change des Vosges, c'est vraiment autre chose! Sans parler des fermes-auberges allemandes, les Strause.
    Dimanche nous étions à Triberg au nord de Fribourg et mardi autour du Markstein. J'aprécie fort vos posts "sur les sentiers en rando", détaillés, précis, sympathiques, quoi!
    Cordialement,
    Le promeneur du 68

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog

Chargement...

Articles au hasard

Blogger
UniversFrancais: Le moteur de recherche pour la France